Pratique de l’Harmonisation Globale

     La pratique de l’Harmonisation Globale (HG) ne demande pas de connaissances préalables, mais en revanche, vos connaissances personnelles et votre expérience, pourront vous permettre de mieux appréhender le corps humain et sa psyché, ce qui vous rendra d’autant plus efficace dans un grand nombre de domaines.
     Pour mettre en pratique l’HG, il faut être deux car on ne peut se « synchroniser » sur l’élément à traiter et permettre dans le même temps son élimination. Pratiquer seul revient à se placer dans l’attitude de celui qui rumine des idées : il les ramène à la conscience mais ensuite les réabsorbe !
     Mais, à deux, on peut évidemment se mettre tour à tour dans la position du patient et dans celle du praticien.
     La seule condition indispensable à la pratique de l’HG, c’est la demande du patient.
     Vous pouvez dire à quelqu’un que vous pouvez l’aider à le débarrasser de son allergie, à ne plus avoir peur de prendre l’avion… Mais tant que la personne, instruite des possibilités de l’HG, ne vous en fait pas la demande, ne pratiquez pas avec elle.
     Traiter quelqu’un sans sa demande peut l’empêcher de prendre conscience de ce qui a causé ou favorisé ses troubles. Il n’y aura pas de changement d’attitude, et l’accès ultérieur peut être plus violent. C’est au patient de savoir s’il souhaite être traité, soulagé… ou non !